Des drones à l’aéroport de Saint-Méthode

DOLBEAU-MISTASSINI – Une nouvelle entreprise de drones s’installe à l’aéroport de Saint-Méthode, Hovercam-Média, première du genre en provenance du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L’entreprise dolmissoise se spécialise dans la prise d’images aériennes de haute qualité et fournit des services de relevées sur le terrain, d’inspections industrielles et d’infrastructures dans les domaines de la foresterie, de la géologie et de l’hydrologie. Hovercam est membre du Centre d’excellence des drones d’Alma. « C’est une excellente nouvelle pour la Régie de l’aéroport Dolbeau-Mistassini-Saint-Félicien-Normandin », dit son président, Mario Fortin, aussi maire de Normandin. « Nos efforts pour attirer des entreprises dans notre nouveau cadre de développement à l’aéroport portent ses fruits. Nous espérons en accueillir d’autres au cours des prochains mois », poursuit Mario Fortin. Accès illimité Hovercam-Média détient tous les permis liés à l’utilisation des drones émis par Transport Canada. Ce qui assure toute la protection requise pour ses clients, autant industriels que dans le domaine cinématographique. L’entreprise compte actuellement cinq drones, dont un pour l’entraînement des pilotes (formation continue). « La caméra volante permet d’accéder à des endroits difficiles pour les humains comme les lignes de transport d’électricité, les éoliennes ou encore les usines », indique Patrice Savard, directeur général d’Hovercam-Média. Cette entreprise compte déjà de nombreux clients, dont des municipalités, des MRC, des propriétaires de bleuetières et autres organismes et entreprises privées. « Il sera possible, par exemple, de suivre l’évolution des glaces en hiver sur les rivières du secteur afin de permettra aux autorités responsables d’agir rapidement en cas de formation d’embâcles. Dernièrement, nous avons réalisé des images saisissantes de la Coupe Québec de vélo de montagne sur le site de...

1,5 M $ pour la piste de l’aéroport de St-Méthode

DOLBEAU-MISTASSINI – Nouveau directeur général de la Régie de l’aéroport Dolbeau-Mistassini/Normandin/Saint-Félicien, Jean-Pierre Parent fait de la rénovation de la piste d’atterrissage sa grande priorité. Il s’agit d’un projet majeur et qui alimente les conversations depuis plusieurs années, évalué à plus ou moins 1,5 M $. Des demandes de financement ont été logées aux deux paliers de gouvernement. La Régie devrait pour sa part contribuer à environ 25 à 30 % des coûts. L’objectif du directeur général est de pouvoir utiliser la piste restaurée dès 2015. La piste devra être réasphaltée pour une meilleure sécurité et plus de confort lors des décollages et surtout lors des atterrissages. Pour le moment, seul l’avion-ambulance de type Dash 8 peut atterrir à l’aéroport situé à Saint-Méthode. Après la restauration de la piste, un deuxième type d’avion-ambulance pourra enfin se poser dans le Haut du Lac-Saint-Jean pour le transfert et le soin de malades. Actuellement, une vingtaine de transports par avion-ambulance sont enregistrés chaque année à l’aéroport de Saint-Méthode. Avec une nouvelle piste, ce nombre pourrait augmenter de même que les vols pour les avions privés. Oubliez un transporteur Autre priorité, mais dès cette année, consiste en la mise à jour des réservoirs qui seront remplacés. La Régie veut aussi construire de nouveaux hangars pour abriter les avions privés et assurer une maintenance. Jean-Pierre Parent rappelle la chance pour le milieu d’avoir une telle infrastructure aérienne pour le développement économique. Plusieurs avions privés utilisent cet aéroport, sans oublier le rôle important que joue L’Aéroclub La Friche depuis des décennies. « Nous sommes la porte d’entrée du Nord et à la forêt. C’est bon pour l’activité économique »,...