Des drones à l’aéroport de Saint-Méthode

DOLBEAU-MISTASSINI –
Une nouvelle entreprise de drones s’installe à l’aéroport de Saint-Méthode, Hovercam-Média, première du genre en provenance du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’entreprise dolmissoise se spécialise dans la prise d’images aériennes de haute qualité et fournit des services de relevées sur le terrain, d’inspections industrielles et d’infrastructures dans les domaines de la foresterie, de la géologie et de l’hydrologie. Hovercam est membre du Centre d’excellence des drones d’Alma.

« C’est une excellente nouvelle pour la Régie de l’aéroport Dolbeau-Mistassini-Saint-Félicien-Normandin », dit son président, Mario Fortin, aussi maire de Normandin.

« Nos efforts pour attirer des entreprises dans notre nouveau cadre de développement à l’aéroport portent ses fruits. Nous espérons en accueillir d’autres au cours des prochains mois », poursuit Mario Fortin.

Accès illimité

Hovercam-Média détient tous les permis liés à l’utilisation des drones émis par Transport Canada. Ce qui assure toute la protection requise pour ses clients, autant industriels que dans le domaine cinématographique.

L’entreprise compte actuellement cinq drones, dont un pour l’entraînement des pilotes (formation continue).

« La caméra volante permet d’accéder à des endroits difficiles pour les humains comme les lignes de transport d’électricité, les éoliennes ou encore les usines », indique Patrice Savard, directeur général d’Hovercam-Média.

Cette entreprise compte déjà de nombreux clients, dont des municipalités, des MRC, des propriétaires de bleuetières et autres organismes et entreprises privées.

« Il sera possible, par exemple, de suivre l’évolution des glaces en hiver sur les rivières du secteur afin de permettra aux autorités responsables d’agir rapidement en cas de formation d’embâcles. Dernièrement, nous avons réalisé des images saisissantes de la Coupe Québec de vélo de montagne sur le site de Tobo-Ski à Saint-Félicien », dit pour sa part Guy Savard, actionnaire de la compagnie Hovercam.

Source : Le Point du Lac-Saint-Jean

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *