Réouverture officielle de la piste 11-29

   Pour diffusion immédiateCOMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

 

RÉOUVERTURE OFFICIELLE DE LA PISTE 11–29 ET

PRÉSENTATION DES TRAVAUX EFFECTUÉS

SAINT-FÉLICIEN, 29 novembre 2016 – C’est avec fierté que les maires des villes de Dolbeau-Mistassini, Normandin et Saint-Félicien étaient réunis à l’aéroport inter municipal ce matin, afin de présenter le résultat d’un travail entrepris depuis quelques années, plus particulièrement la réfection complète de la piste 11-29.

C’est plus de 3,5 millions de dollars qui ont été investis sur 3 ans dans cette importante infrastructure commune aux deux MRC. Parmi les investissements effectués, notons le développement d’une nouvelle section pour la construction de hangar (150 000 $), le remplacement du système d’entreposage et de distribution du carburant (350 000 $), l’agrandissement de l’aire de réception et de pesée des bleuets (90 000 $), et enfin, la réfection complète de la piste 11-29 et son éclairage pour un montant de 2,9 millions. Deux autres phases sont aussi à venir concernant le tarmac et l’aérogare. Les échéanciers ne sont pas établis, mais il est espéré que les travaux se concrétisent dans un futur rapproché.

  1. Mario Fortin, maire de Normandin et président de la Régie de l’aéroport, confirme la position stratégique et financière de l’aéroport qui permettra d’assurer son développement. Le premier citoyen de Normandin souligne la pertinence du modèle d’affaires de l’aéroport où les revenus de l’exploitation de la bleuetière de près de 300 hectares permettent de financer l’entretien de l’infrastructure : « Pour tous les travaux, nous n’avons reçu aucune aide financière de nos deux paliers de gouvernements à ce jour. Le tout a été financé par les propres revenus de l’aéroport, principalement de sa bleuetière».

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, a quant à lui souligné l’importance de l’infrastructure pour la communauté, notamment en matière de santé et de sécurité : « À partir de maintenant, les avions-ambulances peuvent atterrir ici. Et ce n’est pas un luxe dans le modèle de couverture des soins de santé québécois ou certains soins spécialisés sont offerts seulement dans les grands centres ».

 

Pour Gilles Potvin, maire de Saint-Félicien, l’aspect économique d’une telle infrastructure est aussi considérable : « Pour attirer des entreprises chez nous et pour nous permettre de nous positionner dans les projets de développement  du Nord québécois, les infrastructures de transport doivent être adéquates. Maintenant que ce projet est réalisé, nous pouvons passer en mode démarchage d’affaires ».

 

Les travaux ne sont toutefois pas  terminés, alors que l’utilisation de la piste la nuit ne sera possible qu’à partir du début décembre. Le marquage sera pour sa part complété au printemps.

 

  • 30 –

 

Source :           Guy Mailloux, directeur général, Régie de l’aéroport intermunicipalphoto_2016-11-29

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *